— Forum Ce Soir Ou Jamais II — Index du Forum

— Forum Ce Soir Ou Jamais II —
(le seul forum libre, succédant à celui de la célèbre émission)

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La vieillesse n'est pas qu'un naufrage

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    — Forum Ce Soir Ou Jamais II — Index du Forum -> CSOJ forum bis -> Participez aux débats
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Fallait pas l'inviter
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 6 Mai - 21:02 (2017)    Sujet du message: La vieillesse n'est pas qu'un naufrage Répondre en citant

Geneviève Callerot aura 101 ans samedi, elle et ira voter au second tour de l’élection présidentielle le lendemain.
Elle n’est pas tendre avec les politiques qu’elle juge trop éloignés des réalités et des préoccupations des Français. Elle les qualifie d’ailleurs “d’imbéciles“

http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/a-101-ans-genevieve-votera-contre-le…


Voilà une très vieille dame digne plus qu’indignée, dont les attaches citoyennes sont celles du terroir et non celles des racines, surtout lorsque celles-ci tendent à prendre les intonations d’un clairon patriote.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 6 Mai - 21:02 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Fallait pas l'inviter
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 7 Mai - 08:25 (2017)    Sujet du message: La vieillesse n'est pas qu'un naufrage Répondre en citant

Je pense qu’il faut apprécier à sa juste valeur, ce que le médiateur et accessoirement opportun président d’honneur de ce forum, formule de ce qui relève de sa propre opinion sur «des peurs irraisonnées » (que pourrait être donc des peurs raisonnées ?) le tout sur le couvert d’une dénonciation d’un émotionnel manipulé par du médiatique.

De telles perceptions qui n’ont pour objet que de déconsidérer les paroles (ou arguments) ne répondant pas à ce qu’on se plairait à vouloir entendre ou à faire entendre, produit au bout du compte un pourrissement de l’affect, mais aussi un assèchement de la pensée, tout n’ayant de cesse de déprécier l’existence, en ce qu’elle peut encore avoir de simplement authentique.

De fait, en insistant sur les formatages du communicationnel pour n’y voir que du simulacre et de la manipulation, le bon sens et la lucidité d’une vieille dame centenaire se trouve à être déniés jusqu’à ce qui serait non plus l’âge de ses artères, mais d’une capacité conceptuelle ou cognitive demeurée intacte.

Franchement, celle là aussi, "fallait pas l'inviter".


Revenir en haut
Fallait pas l'inviter
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 8 Mai - 13:43 (2017)    Sujet du message: La vieillesse n'est pas qu'un naufrage Répondre en citant

Et si, contrairement à ce que vous pensez, ce témoignage a une petite valeur ajoutée (pour reprendre vos propres termes), du fait qu’en cette longévité, cette vieille dame - née en 1917- a vécu et a été confrontée à bien des choses à travers les événements qui jalonnèrent son existence. La période d’avant deuxième guerre mondiale (front populaire, elle avait 19 ans à l’époque) la guerre et l’occupation allemande, le gouvernement de Vichy, la collaboration et la résistance) pour s’en tenir à cette seule période, qui fut celle de sa jeunesse.

On rappellera par la même que le droit de vote des femmes a été octroyé au printemps 1944, ce que la centenaire souligne dans le court sujet qui lui est consacré.

Lorsqu’on a gardé à un âge très avancé une mémoire aussi vive, cette mémoire en ce qu’elle évoque n’est pas à négliger par ce qu’elle sous entend de rappels. Libre à vous de brouiller la portée du propos d’une personne de peu (et ordinaire) pour la dénaturer, en la jugeant équivalente, médiatiquement parlant, aux soutiens estampillés people du candidat d’en marche, Mr Renaud, Mr Arditti ou sportif, Mr Zidane pour ne citer qu’eux. En voilà une bonne blague.

Mais peut être est ce là trop demander de s’arrêter à cette modeste leçon pour ceux qui voudraient cristalliser l’usage de la mémoire au gré de leur inclinaison, hors modalités générationnelles.

De fait, il faudrait mettre en perspective ce qui représenterait pour vous « de vraies valeurs » en dehors de la réponse partielle et partiale que vous soumettez. Cela engloberait vos subjectives suggestions que l’utilisation d’un tel témoignage en son aspect «subliminal » ne serait que mise en scène par une chaine d’information continue donnant des manifestes d’allégeances pour le candidat du système (là encore pour reprendre vos propres mots). En voilà une mauvaise blague.

Je veux signifier, par là, c’est en quoi vous seriez bien plus sensible en relayant en ce présent forum, les projections de réseaux virtuels de désinformation, cette fake new faisant état d’un compte offshore supposé être détenu par Mr Macron aux Bahamas. « Information » qui a très vite été démontée pour s’avérer bidonnée. Mais peu importe, tel n’était pas le but recherché…n’est-il pas ? (*)

Que dire d’autre, ben simplement que le Système semble sérieusement vous taper sur le système, et que vous n’êtes pas prêt d’être sorti d’affaires (du bisness) car vous allez devoir continuer …de banquer.


(*) Un site de désinformation juvénile « Babyjet », dont on n’a pas pu localiser l’endroit où il crèche, mentionne que très tôt, Mr Macron avait présenté de réelles dispositions pour jouer avec le boulier qui avait été installé sur son berceau. De plus, le premier mot qu’il vint à prononcer dans un rot fut child, montrant qu’il avait aussi des dispositions certaines pour l’anglais.
[/b]Et si, contrairement à ce que vous pensez, ce témoignage a une petite valeur ajoutée (pour reprendre vos propres termes), du fait qu’en cette longévité, cette vieille dame - née en 1917- a vécu et a été confrontée à bien des choses à travers les événements qui jalonnèrent son existence. La période d’avant deuxième guerre mondiale (front populaire, elle avait 19 ans à l’époque) la guerre et l’occupation allemande, le gouvernement de Vichy, la collaboration et la résistance) pour s’en tenir à cette seule période, qui fut celle de sa jeunesse.

On rappellera par la même que le droit de vote des femmes a été octroyé au printemps 1944, ce que la centenaire souligne dans le court sujet qui lui est consacré.

Lorsqu’on a gardé à un âge très avancé une mémoire aussi vive, cette mémoire en ce qu’elle évoque n’est pas à négliger par ce qu’elle sous entend de rappels. Libre à vous de brouiller la portée du propos d’une personne de peu (et ordinaire) pour la dénaturer, en la jugeant équivalente, médiatiquement parlant, aux soutiens estampillés people du candidat d’en marche, Mr Renaud, Mr Arditti ou sportif, Mr Zidane pour ne citer qu’eux. En voilà une bonne blague.

Mais peut être est ce là trop demander de s’arrêter à cette modeste leçon pour ceux qui voudraient cristalliser l’usage de la mémoire au gré de leur inclinaison, hors modalités générationnelles.

De fait, il faudrait mettre en perspective ce qui représenterait pour vous « de vraies valeurs » en dehors de la réponse partielle et partiale que vous soumettez. Cela engloberait vos subjectives suggestions que l’utilisation d’un tel témoignage en son aspect «subliminal » ne serait que mise en scène par une chaine d’information continue donnant des manifestes d’allégeances pour le candidat du système (là encore pour reprendre vos propres mots). En voilà une mauvaise blague.

Je veux signifier, par là, c’est en quoi vous seriez bien plus sensible en relayant en ce présent forum, les projections de réseaux virtuels de désinformation, cette fake new faisant état d’un compte offshore supposé être détenu par Mr Macron aux Bahamas. « Information » qui a très vite été démontée pour s’avérer bidonnée. Mais peu importe, tel n’était pas le but recherché…n’est-il pas ? (*)

Que dire d’autre, ben simplement que le Système semble sérieusement vous taper sur le système, et que vous n’êtes pas prêt d’être sorti d’affaires (du bisness) car vous allez devoir continuer …de banquer.


(*) Un site de désinformation juvénile « Babyjet », dont on n’a pas pu localiser l’endroit où il crèche, mentionne que très tôt, Mr Macron avait présenté de réelles dispositions pour jouer avec le boulier qui avait été installé sur son berceau. De plus, le premier mot qu’il vint à prononcer dans un rot fut child, montrant qu’il avait aussi des dispositions certaines pour l’anglais.


Revenir en haut
Briolette


Hors ligne

Inscrit le: 20 Déc 2016
Messages: 233
Localisation: occitanie
Féminin Poissons (20fev-20mar) 鷄 Coq

MessagePosté le: Lun 8 Mai - 14:07 (2017)    Sujet du message: La vieillesse n'est pas qu'un naufrage Répondre en citant

Qu'est ce qu'elle disait cette centenaire ? que Hamon avait 30 ans d'avance ???? elle a du avoir lepetit -fils coach (qui vient de lire..."travailler 2 heures par jour"  ou le droit à la paresse de Lafargue... dans le style.... et qui fume le pétard Mort de Rire

Revenir en haut
Fallait pas l'inviter
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 8 Mai - 17:10 (2017)    Sujet du message: La vieillesse n'est pas qu'un naufrage Répondre en citant

Il semblait plus dans cette référence à Benoit Hamon d’évoquer la raréfaction du travail humain et de son corollaire salarial du fait de à sa substitution par la robotique et autres processus technologiques censé libéré le dit travail. Cette réflexion simple de la vieille dame s’appuyait sur des choses concrètes sur ce qu’il est advenu du monde agricole confronté présentement à de véritables problèmes de survie. Peut être que les propos de Mr Hamon ont eu une certaine résonnance chez la centenaire au sein d’une cellule familiale toujours fortement constituée et « non atomisée»

Ceci dit, Mr Hamon reprenant cette idée (dans l’air du temps) d’un revenu universel, n’a su en faire qu’objet de gadget (comme d’ailleurs son 49/3 citoyen ou la taxation des robots), n’ayant pas vraiment pas pris préalablement le temps d’y réfléchir.

Cela supposait de mettre en réserve l’universalité d’un tel projet, comme ce fut le cas par la suite, pour s’en tenir à un revenu décent d’existence. Une extension future devrait prendre soin d’y apposer des modalités de contractualisations incitatives, en cherchant à y accoler des solidarités de toutes sortes (transmissions de savoirs et de pratiques dans la quotidienneté, services d’entre-aides, …). Bref, si Monsieur Hamon a pu en partie capter un électorat, il a surtout galvaudé cette thématique, pour au final, un piètre résultat électoraliste


Revenir en haut
catth


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2016
Messages: 58
Féminin

MessagePosté le: Lun 8 Mai - 17:15 (2017)    Sujet du message: La vieillesse n'est pas qu'un naufrage Répondre en citant

raréfaction du travail? je dirais plus délocalisations massives depuis 15 ans, braderies massives de nos entreprises....
restent l'aide à la personne et les fonctionnaires... chouette pays


Revenir en haut
Invité
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 10 Mai - 16:52 (2017)    Sujet du message: La vieillesse n'est pas qu'un naufrage Répondre en citant

Je ne suis pas loin d’être totalement impressionné lorsque vous m’indiquez que vous pourriez me fournir pas moins d’un million de témoignages concernant un large échantillonnage de vies brisées et de laissés pour compte constituant un peuple d’invisibles. Je suis persuadé que j’aurai sans aucun doute beaucoup de choses à apprendre de votre part sur le sujet.

Bien sûr, je pourrai me prévaloir d’une maigre connaissance sur le sujet, pour avoir bossé une trentaine d’années comme infirmer de nuit au sein d’une association à but non lucratif. Cette vieille association a comme vocation de lutter contre diverses formes d’exclusion et œuvrant dans le domaine de la réinsertion de personnes précarisées ou en difficultés. Mais sans doute rien de comparable avec votre expérience personnelle de sachant (je crois que vous aimez utiliser souvent cette formule).

L’association :
http://aurore.asso.fr/

La structure d’hébergement de nuit et de soins où « j’ai sévi »:
http://www.quiaccueillequi.org/fiches/fiche.php?id=164&from=/fiches/ard…

J’avais du choper un sale virus très jeune (18 ans) que je nommerai « engagement » (ah ces période post soixante huitarde !) après avoir commencé le job en 1971, en ces pavillons fermés d’un asile psychiatrique du 9 3, juste avant qu’il s’ouvre à la mixité en accueillant des patients hommes, ceci dans le cadre de ce que l’on nommait à l’époque, la politique de secteur.

L’hôpital :
http://www.ch-maison-blanche.fr/Etablissement/Un-peu-d-histoire/Mise-en-pla…

Je dois avouer qu’en termes de rebus humains, il y avait « de la matière première », au regard des conditions infâmes faites à cette époque aux malades mentaux. Là, on dépassait de très loin le cadre de l’exclusion, pour être dans quelque chose de proche d’un parcage animalier.

Mais trêve de radotage, Monsieur Igoran. Vous avez tenu à m’indiquer à quel point vous étiez sensible à ces problématiques d’exclusions pour les relier à une entité nommée Système qui n’aurait de cesse d’occulter les souffrances d’un peuple invisible. J’aimerai vous questionner sur cette profession de foi se rapportant « à votre humanisme non émotionnel ».

Accepteriez vous de prendre en compte toutes formes d’invisibilité (celles de sans papiers ou de migrants, par exemple) ? Ou seriez vous plus enclin à y apporter restrictions et limites en opérant quelques distinctions et préférences, suivant certains critères et spécificités en revendiquant de séparer « le bon grain de l’ivraie ».

Pour ce qui me concerne, ayant côtoyé durant tant d’années, (quatre décennies) des patients provenant de nombreux horizons et endroits de la planète avec des origines et des statuts sociaux différents, j’ai toujours jugé impossible de déroger à un principe déontologique et à une ligne de conduite me faisant un devoir de respecter leurs origines et de me montrer soucieux de leurs singuliers parcours, quels qu’ils soient. Si cela n’avait pas été le cas, je n’aurai jamais pu revendiquer le statut de soignant et d’intervenant dans le domaine de la santé mentale face à ce qui relevait de l’exclusion.


Revenir en haut
Il ne va plus s'inviter
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 10 Mai - 23:31 (2017)    Sujet du message: La vieillesse n'est pas qu'un naufrage Répondre en citant

Que je sois un type bien ou pas n’a rien à voir avec ce que j’ai voulu signifier, mais peu importe. Par ailleurs, la teneur de mon propos a peu de chose à voir avec je ne sais quelle empathie, l’emploi que vous en faites est sans doute lié à quelques échanges avec un autre intervenant de ce lieu bis. Si « la Grande Empathie » illumine à ce point ce forum, elle peut alimenter les batteries solaires du « Grand Véhicule », Bouddha et Ra ainsi associés seront contents.

Pour parler de choses un peu sérieuses, j’emploierai plus volontiers le terme de souci, qui est souci de, et s’inscrit dans la reconnaissance d’une altérité absout de toutes modalités sélectives, l’inverse renverrait à un principe ayant toujours fondé les sociétés holistiques et hiérarchisées. Cela conduirait à une réflexion sur la place de l’autre en tant que semblable, de ce même comme un autre, (Levinas) ou à l’inverse de ce qui est et restera toujours différent…et étranger

La solution au problème structurel que vous posez inviterait donc à recréer une société de ce type. Cette appréciation que je viens à soumettre, reposerait plus sur un aboutissement relevant du domaine de la logique que d’un jugement moral.

De là, on peut se perdre dans des considérations tournant en boucles sur ce qui devrait être et n’est pas… ou n’est plus et devrait revenir, dans la croyance des cycles de l’éternel retour du même, pour se référer à Nietzsche.

Il me semble que votre insistance à mettre en avant une causalité liée à un système relève d’une unicité, alors que je pense qu’il y a une multitude de systèmes qui s’imbriquent (comme ce que j’ai évoqué en quanti mini d’un système psychiatrique) en des dispositifs s’inscrivant en des jeux de forces antagonistes. Ceux-ci s’opposent à travers des problématiques de pouvoirs s’activant en des ordonnancements aléatoires perçus comme faisant œuvre de système, ce qui peut renvoyer de façon plus large à l’émergence, à la prospérité et au déclin d’une civilisation.

Ce qui vous préoccupe relève de la systémique de l’monnaie, de ses dépositaires en ses déclinaisons les plus perverses. Je m’intéresserais pour ma propre gouverne à toutes les fragmentations s’opérant à partir des multiples facettes du fétichisme de la marchandise en ce qu’il n’a de cesse de dégrader l’esprit humain, une lente érosion et qui renverrait à un autre mode systémique omnipotent touchant au mythe du progrès dans son rapport avec la technique.

Pour conclure, au regard du temps qui (me) reste et qui m’est compté sur ce qui concerne ma propre finitude, je pense que j’ai d’autres choses plus simples et vivifiantes à avoir à me consacrer qu’à des débats d’opinions se tenant dans des convictions virtuels. On s'occuper ainsi à perdre son temps qu’autre chose par ce qui s’avère au bout du compte plus stérile que constructif.

Et comme la nuit désormais s'offre à un sommeil réparateur (après tant de nuits à veiller du fait de mon ancien job), à défaut de me porter encore conseil, comme un vieux au bois dormant, je vais me coucher.

Good night


Revenir en haut
Briolette


Hors ligne

Inscrit le: 20 Déc 2016
Messages: 233
Localisation: occitanie
Féminin Poissons (20fev-20mar) 鷄 Coq

MessagePosté le: Jeu 11 Mai - 11:20 (2017)    Sujet du message: La vieillesse n'est pas qu'un naufrage Répondre en citant

Fallait pas l'inviter a écrit:

Il semblait plus dans cette référence à Benoit Hamon d’évoquer la raréfaction du travail humain et de son corollaire salarial du fait de à sa substitution par la robotique et autres processus technologiques censé libéré le dit travail. Cette réflexion simple de la vieille dame s’appuyait sur des choses concrètes sur ce qu’il est advenu du monde agricole confronté présentement à de véritables problèmes de survie. Peut être que les propos de Mr Hamon ont eu une certaine résonnance chez la centenaire au sein d’une cellule familiale toujours fortement constituée et « non atomisée»

Ceci dit, Mr Hamon reprenant cette idée (dans l’air du temps) d’un revenu universel, n’a su en faire qu’objet de gadget (comme d’ailleurs son 49/3 citoyen ou la taxation des robots), n’ayant pas vraiment pas pris préalablement le temps d’y réfléchir.

Cela supposait de mettre en réserve l’universalité d’un tel projet, comme ce fut le cas par la suite, pour s’en tenir à un revenu décent d’existence. Une extension future devrait prendre soin d’y apposer des modalités de contractualisations incitatives, en cherchant à y accoler des solidarités de toutes sortes (transmissions de savoirs et de pratiques dans la quotidienneté, services d’entre-aides, …). Bref, si Monsieur Hamon a pu en partie capter un électorat, il a surtout galvaudé cette thématique, pour au final, un piètre résultat électoraliste
Mouais mouais...j'adhère pas mal à votre analyse..synthétiquement orientée...
Il y a toujours une touche de Martine Aubry derrière......les 35 h...de Mme Taubira.......épanouissement au travail....loisirs ...culture.....puis avec cette grosse touche de justice revisitée......on a besoin de fonctionnaires..de bons infirmiers, de bons policiers, de bons professeurs....pour soigner, tout ce petit monde là.....pour faire la balance à l'équilibre
...mais Hamon, il a choisi de faire ses enfants avec une personne qui travaille "dans le milieu"   de l'entreprise privé ....c'est un luxe, cette prise de risque pour l'avenir de des enfants de Whirpool !!!


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:54 (2018)    Sujet du message: La vieillesse n'est pas qu'un naufrage

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    — Forum Ce Soir Ou Jamais II — Index du Forum -> CSOJ forum bis -> Participez aux débats Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com